lachons nous!

La chine et le GIEC
7 mai, 2007, 9:22
Classé dans : Dans le monde,info environnement

 BANGKOK (Reuters) – La troisième réunion du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), qui se tient à Bangkok, pourrait s’embourber à cause du dépôt d’environ 1.500 amendements par les représentants chinois, estime un délégué de haut rang participant à la conférence.Depuis lundi, une centaine de pays tentent de se mettre d’accord sur les termes d’un texte devant déterminer la marche à suivre pour juguler le changement climatique.Cette réunion est la troisième à se tenir cette année après celle de Paris, en février, où le point à été fait sur les recherches scientifiques, et celle de Bruxelles, début avril, où les experts s’étaient interrogés sur les conséquences du réchauffement climatique.

Les représentants chinois insistent pour que le texte final comporte un paragraphe indiquant que les nations indutrialisées devaient être tenues pour responsable de la plupart des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

« Ils veulent une déclaration qui évalue à 75% la part de responsabilité de ces pays », explique un délégué qui a souhaité conserver l’anonymat.

« Mais ils ne veulent pas d’une déclaration qui affirmerait que cette proportion s’atténue. Dans les années 70, la proportion cumulée était de 90%, aujourd’hui elle n’est plus que de 77%. Ils ne veulent pas entendre parler de ces chiffres. Ils ne veulent évoquer que ceux qui les arrangent. »

Ces revendication pourraient inciter d’autres pays à tenter d’insérer des clauses supplémentaires qui pourraient vider le texte final de sa substance.

« La question du coût des réductions d’émission pourrait être édulcorée », a poursuivi le délégué.

Selon le rapport soumis aux délégués réunis à Bangkok, la stabilisation des émissions de gaz à effet de serre coûterait en 2030 entre 0,2% et 3% du PIB mondial.



Record battu
7 mai, 2007, 8:02
Classé dans : Humour

lhonneurestsauf11...vivelafrance.jpg



Le couscous Royal
7 mai, 2007, 7:58
Classé dans : Humour

couscous.jpg



Amusez vous bien!
27 avril, 2007, 14:51
Classé dans : Humour

Vous ne savez pas pour qui voter dimanche ?
Heureusement pour vous aider, il y a le
Générateur de président de la république : François Royou, Jean Marie Sarokopen, Nicolas Baykosy, José Lepen…

ACTIVER le GENERATEUR



Tout est possible
26 avril, 2007, 21:57
Classé dans : Humour

00c201c785cb20274bd06601a8c0.jpg



Les menaces de Nicolas Sarkozy contre ses adversaires politiques
26 avril, 2007, 8:52
Classé dans : Non classé

le journaliste Joseph Macé-Scaron a raconté lundi 16 avril 2007 sur RTL comment Nicolas Sarkozy l’avait menacé lorsqu’il était directeur du Figaro-Magazine : « J’ai vu Sarkozy qui était en situation de puissance et non pas de séduction, et je peux vous dire que la menace, le « on se souviendra de toi », l’index pointé, le « on te cassera », je l’ai entendu, moi, Joseph Macé-Scaron, en tant que journaliste du Figaro-Magazine, je parle en connaissance de cause. »

Le ministre de l’Égalité des chances, Azouz Begag, qui a récemment démissionné pour soutenir François Bayrou, a lui aussi rapporté les menaces et les pressions qu’il a reçues de la part de Nicolas Sarkozy alors qu’il s’y opposait en conseil des ministres. Il déclarait mercredi 17 avril au quotidien espagnol El País : « Sarkozy avait beaucoup de pouvoir. Trop. Mes divergences avec lui ont surgit au moment des violences dans les banlieues, quand il a prononcé ces paroles, insultantes, choquantes ; quand il a appelé « racailles » les jeunes et dit qu’il nettoierait les rues au Kärcher. Moi, qui viens de l’immigration, je me suis vu obligé de sortir de ma réserve et dire que je ne pouvais pas accepter ce langage. Il m’a menacé et a utilisé tout son pouvoir politique et médiatique pour me faire disparaître. Azouz Begag n’existe pas, était la con signe. Les journaux et toutes les grandes chaînes de télévision me passèrent sous silence. » Dans un livre sorti le 11 avril, Un mouton noir dans la baignoire, Azouz Begag rapporte les propos que lui a alors tenu Nicolas Sarkozy : « Tu es un connard, un déloyal, un salaud ! Je vais te casser la gueule ! J’en ai rien à foutre de tes explications ! Tu vas faire une dépêche à l’AFP pour t’excuser, sinon je te casse la gueule. »

Par ailleurs, l’utilisation de la police pour réduire au silence des manifestants lors des déplacements de Nicolas Sarkozy devient une pratique courante. Dernier abus de pouvoir en date : des salariés menacés de licenciements empêchés par la police de se rendre à un meeting du candidat. Le Monde du 18 avril rapporte l’interception par la police pendant plusieurs heures de deux cars de manifestants se dirigeant vers le lieu d’un meeting de Nicolas Sarkozy à Meaux. « Ils étaient plus nombreux que nous, explique un syndicaliste. On a eu le droit pendant deux heures et demi à une garde à vue en pleine campagne, sans aucun motif. »

Ces comportements sont indignes d’un candidat à l’élection présidentielle d’une grande démocratie. De récents propos viennent renforcer l’inquiétude qu’ils suscitent. En pleine campagne électorale, l’ancien ministre de l’Intérieur n’a pas hésité à affirmer son admiration pour le coup d’État de 1992 en Algérie. Jeudi 12 avril, au micro d’Europe 1, il félicitait les putchistes algériens : « l’Algérie avait été très courageuse au début des années 90 en interrompant le processus démocratique », affirmait-il.



La quinzaine du commerce équitable
26 avril, 2007, 8:04
Classé dans : info environnement

De mieux en mieux connu des Français, le commerce équitable sera à l’honneur à partir du 27 avril à l’occasion de la 7ème édition de la quinzaine du commerce équitable. L’occasion de faire un point sur la filière en plein développement.

À partir du 27 avril, le commerce équitable sera à l’honneur à l’occasion de la 7ème édition de la quinzaine du commerce équitable qui doit se terminer le 13 mai prochain. Selon le dernier baromètre Ipsos/Max Havelaar, datant de Mars, quatre Français sur cinq connaissent désormais le commerce équitable. Sa notoriété progresse auprès de l’ensemble de la population tout comme le taux d’achat. Mais c’est auprès des retraités que la progression est la plus marquée (+10 points). En outre, la qualité des produits issus du commerce équitable est plébiscitée puisque selon le baromètre Ipsos/Max Havelaar 9 personnes sur 10 (88%) jugent les produits équitables de bonne qualité, et cela quelque soit le profil des sondés. Enfin, la moitié des Français (51%) connaissant ce commerce pense qu’il va progresser dans les années à venir et seuls 3% pensent l’inverse.



Résultat de votre sondage
25 avril, 2007, 22:49
Classé dans : Non classé

Vous y avez cru à un Bayrou Sarko, et ben non! Etrange cette histoire, car en effet, seul Bayrou était capable de battre Sarkosy, mais les français en ont décidé autrement…

Nous avons en tout cas une confirmation: les Français ont peur du changement, ne soyons pas naïf, aucun des 2 candidats ne va apporter du changement dans la façon de faire de la politique, je l’écris noir sur blanc afin que dans 5 ans on s’en rapelle!

Ah, au fait, le Figaro précise 2 mensonges:

- « Les votant FN sont moins nombreux » FAUX ils se sont juste déplacés vers Sarkosy

- « La forte participation montre une confirmation des français à la bipolarisation » FAUX l’augmentation de la participation à servie en premier au centriste François BAYROU.

Comme quoi, on nous prend vraiment pour des cons, des gnoux, des aveugles!

JMS



2 bonnes nouvelles contre 2 mauvaises
25 avril, 2007, 22:39
Classé dans : Non classé

Olala, après ce WE politique, rien sur le blog depuis quelques jours, mais le travail (et oui) ne permet pas d’être au fait de l’actualité.

Mais c’est chose réglée dès maintenant.

2 bonnes nouvelles:

- Le Front National, parti fasciste, nationaliste et raciste à flamché

- François Bayrou, démocrate et républicain a triplé son score. Il devient de fait le vrai gagnant. Oh oui je vous voie sourir, mais, avec qui les 2 candidats finalistes sont obligés de négocier, qui va peser à l’assemblée aux législatives… presque 19%, c’est un poids non négligeable! alors qui?

2 mauvaises:

- Aucun des 2 candidats ne va apporter un équilibre à notre pays, l’un va l’endétter (Ségolène pense que l’Etat doit tout faire et il va falloir satisfaire les partenaires communistes mais aussi tout les vieux snocks du parti qui n’ont pas fait grand chose auparavant!), l’autre va le diviser pour mieux y régnier (Sarkosy va devoir satisfaire ses électeurs FN, sa personnalité égocentrique, impulsif et autocratique ne va pas nous aider au niveau international!)

- Nicolas SARKOSY sera notre président de la république! Il fait peur et ça à l’air de plaire aux français. Eux qui ont critiqué Busch, qui se sont moqué de Berlusconi, eux qui craignent, à juste titre, les maifaits du libéralisme à outrance, et bien une majorité de français vont élire celui qui représente, dans notre pays, tout ça!!!! Ces français qui mettent les enjeux environnementaux au coeur de leurs priorités, vont voter pour celui qui a le moins intégrer le sujet dans son programme, pire, qui rigole encore de ce thème comme une plainte d’écologiste!!

bon courage à tous, que nos enfants nous pardonnent!

JMS



Les derniers engagements
22 avril, 2007, 11:19
Classé dans : info environnement

En ce jour de choix, voici la video sur les orientations environnementale de François BAYROU, par l’interview de Corinne LEPAGE.

Bon courage à tous, ALLEZ VOTER

http://www.dailymotion.com/video/x1rgmn_fbayrou-interview


123456...12

AU DELA DE L'OBSCURITÉ |
Chicon Blog |
aRii [+] maRiina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | love !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!...
| essai
| dogparano