lachons nous!

TARN : UNE GRANDE PREMIERE EN MATIERE D’EQUIPEMENT DES BUREAUX
23 mai, 2007, 15:59
Classé dans : info environnement,Midi-Pyrénées

La technopole d’Albi prévoit la construction d’un hôtel d’entreprises de 2000 m², entièrement solaire, celui-ci devrait sortir de terre en juin 2009. Ce procédé permettrait de subvenir aux besoins des bâtiments dits du tertiaire qui à eux seuls occupent 40% de la consommation énergétique.

Paru le : 19/05/2007, LA DEPECHE DU MIDI



Absurdité Pyrénéenne
23 mai, 2007, 11:48
Classé dans : info environnement,Midi-Pyrénées

Appel à manifester le 30 juin prochain dans un des plus petits canton de France qui a décidé d’agrandir sa station de ski, au demeurant sympathique  et familiale,  en rajoutant un téléski qui va littéralement massacrer une magnifique vallée ariégeoise qui abrite de nombreuses espèces protégées, et non des moindres, le grand tétras par exemple.  

Nous vous sollicitons pour relayer cet appel, parce que ce projet représente à nos yeux une espèce de comble de l’absurdité, au moment même où les successifs rapports des uns et des autres, ainsi que les faits tout simplement (il n’y a qu’à voir l’ardoise que laissent toutes les stations de ski cet hiver à cause du manque de neige, ce que chacun d’entre nous va financer)  nous éclairent sur l’imminente nécessité d’agir dans un sens tout à fait opposé à celui qu’ont choisi les élus de ce canton, ainsi que le préfet de région qui a accepté l’UTN (Unité Touristique Nouvelle).  

Nous ne pouvons plus accepter  que l’absurdité de quelques uns engagent le plus grand nombre dans des voies totalement irresponsables. 

Nous devons résister au massacre en règle de la montagne pyrénéenne.  

Soyons nombreux le 30 juin pour montrer que la résignation ne nous gagnera pas, et que le bon sens doit l’emporter. 

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos. No pasaran! Pour le Comité Écologique Ariégeois et le Comité Somport des Hauts Plateaux 

Alain FÉLIU 

 



L’herbicide Roundup est toxique pour les cellules embryonnaires humaines
23 mai, 2007, 11:34
Classé dans : info environnement

A la liste des effets toxiques de l’herbicide le plus utilisé sur la planète, le Roundup de la firme Monsanto, il convient d’ajouter la toxicité sur les cellules embryonnaires humaines. En effet, dans la continuité de travaux menés en 2005, l’équipe du professeur Gilles-Eric Séralini (1), de l’Université de Caen, vient de confirmer et de préciser les effets d’une exposition au Roundup de cellules provenant de placenta, en ayant recours à des cellules d’embryon (1). La toxicité de l’herbicide, en particulier au niveau de la perturbation des hormones sexuelles, a ainsi été mise en avant à des doses considérées comme non toxiques (2).
Selon le CRIIGEN (3), ces travaux pourront peut-être permettre de mieux comprendre les problèmes de fausses couches, de naissances prématurées, ou de malformations sexuelles chez les bébés, entre autres pour les couples d’agriculteurs, lesquels sont particulièrement exposés à l’herbicide Roundup.

Au-delà de ces précisions, alors que jusqu’à présent on considérait que c’était le glyphosate, le principe actif du Roundup, qui était très toxique, l’étude met en évidence que c’est l’herbicide en lui même qui s’avère être beaucoup plus toxique que le produit qui est connu et homologué pour être son principe actif. Pour le CRIIGEN, cette nouvelle donnée souligne les lacunes de la réglementation européenne en matière d’homologation des pesticides.

Pascal Farcy (www.univers-nature.com)

- Les cellules embryonnaires utilisées sont issues d’une lignée cultivée au laboratoire qui ne nécessite pas de destruction d’embryon.
2- Notons que ces doses très faibles (le produit vendu en magasin, dilué jusqu’à 10 000 fois) correspondent aux doses discutées pour être autorisées dans certains OGM tolérants au Roundup aux Etats-Unis…
3- Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique
4- L’étude est disponible, en anglais, sur le site de la revue Archives of Environmental Contamination and Toxicology.


Où en est-on?
20 mai, 2007, 15:22
Classé dans : info environnement

Mais où en est-on? j’ai le sentiment profond que Nicolas Sarkosy nous a tous perdu!

Où est passé le discours très engagé à droite du nouveau président, comment se fait-il que personne le lui rapelle, comment se fait t’il qu’il fasse maintenant ce que François Bayrou à proposé depuis des mois?

Que devient le PS?

Comment va gourverner ce gourvernement si la majorité est UMP?

Ce gourvernement sera t’il le même après les législatives? Pour qui voter aux législatives?

Et bien moi je suis content que ce soit ce gouvernement, pourquoi? parceque cela prouve que: 1 Bayrou avait raison, 2 que ce sont les candidats du Modem qui rendront ce gourvernement légitime.

En effet un tel gourvernement ne pourra survivre à une majorité UMP, ou alors les « UMP » deviendrons une opposition à ce gouvernement!

mais alors quel bordel! mais quel bordel!

et l’environnement dans tout cela? il se nomme Juppé! tiens est-ce le plus compétent?

jms



Combien serons-nous en 2050 : 9 ou 12 milliards ?
11 mai, 2007, 10:32
Classé dans : Dans le monde

De nouvelles prévisions démographiques soulignent l’urgence de répondre aux besoins des couples en matière de planification familiale dans les pays en développement. Selon un nouveau rapport, il pourrait en dépendre que le monde compte 2,5 milliards ou 5 milliards d’habitants de plus en 2050.

Combien serons-nous en 2050 : 9 ou 12 milliards ? dans Dans le monde carre20x10

Les nouvelles prévisions démographiques de l’ONU au niveau mondial pour l’année 2050 constituent un autre vigoureux rappel de l’urgence de donner aux couples les moyens d’exercer leur droit fondamental de déterminer librement le nombre de leurs enfants, a déclaré Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive de l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population.

Actuellement, environ 200 millions de femmes dans ces pays n’ont pas accès à des services de contraception sans danger et efficaces, a déclaré Mme Obaid. Il faut augmenter le financement de la planification familiale pour satisfaire aux besoins de ces femmes, dans le but non seulement de déterminer l’avenir du monde, mais aussi de prévenir les grossesses non recherchées et de réduire la mortalité maternelle et infantile.

Les prévisions doivent rappeler aux dirigeants l’engagement qu’ils ont pris à leur Sommet mondial de 2005 d’assurer d’ici 2015 l’accès universel à la santé procréative, y compris la planification familiale, de libérer les femmes des grossesses non recherchées et de les rendre autonomes afin d’aider à réduire la pauvreté, a déclaré Mme Obaid. Nous devons travailler ensemble à élargir l’accès à des services complets de santé procréative, comme la présence d’un personnel sanitaire qualifié aux accouchements, les soins obstétricaux d’urgence, ainsi que la prévention et le traitement des infections sexuellement transmissibles, dont le VIH/sida

Omar Gharzeddine pour UNFPA – Fonds des Nations Unies pour la Population (ONU)
Le 13-03-2007 (Publié sur internet le 03-05-2007 )



Le tigre et l’Irak
11 mai, 2007, 10:30
Classé dans : Dans le monde,info environnement

Le Tigre a longtemps été un symbole de prospérité en Irak, mais depuis l’invasion menée par les Etats-Unis en 2003, cet étonnant cours d’eau s’est transformé en véritable cimetière. En outre, le niveau de l’eau est en train de diminuer tandis que la pollution augmente, selon les écologistes.

La pollution des eaux du fleuve est imputable aux dérivés du pétrole et aux déchets industriels, de même qu’aux déchets militaires produits par les armées irakiennes et américaines, expliquent ces spécialistes.

La situation est critique. Le fleuve est progressivement détruit et rien n’est prévu pour empêcher sa destruction, s’est inquiété le professeur Ratib Mufid, un expert en environnement de l’Université de Bagdad, la capitale. Une grande partie du fleuve a été transformée en zone militaire, ce qui a obligé les riverains à quitter leur domicile et les restaurants à fermer. La pêche est interdite sur la section du fleuve qui traverse la capitale et aucun bateau n’est autorisé à naviguer dans cette zone.
Chaque jour, les représentants de la police locale tirent des eaux du fleuve des corps portant des signes de torture. Pour les populations locales qui vivent près du fleuve, les cadavres flottants font désormais partie du paysage.

La situation est encore plus grave à Essaouira, au sud de la capitale, où le gouvernement a dressé des barrières constituées d’énormes filets de fer, destinés à filtrer les plantes et les ordures déversées dans le fleuve ; aujourd’hui, ces filets filtrent également les cadavres.

Depuis janvier 2006, au moins 800 cadavres ont été tirés de ces filets de fer, et ce chiffre ne prend pas en compte les corps tirés des eaux de la section centrale du fleuve. La plupart des corps ne sont pas identifiés et sont enterrés sans être réclamés par les familles, a expliqué le colonel Abdel-Waheed Azzam, un haut représentant du département d’enquête du ministère de l’Intérieur.

Selon M. Azzam, 90 pour cent des cadavres trouvés dans le fleuve présentent des signes de torture graves.

IRIN – Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires (ONU)
Le 09-05-2007 (Publié sur internet le 10-05-2007 )



Opposition à un projet d’installation d’une usine à goudron
11 mai, 2007, 10:26
Classé dans : info environnement,Midi-Pyrénées

Opposition à un projet d’installation d’une usine à goudron sur la commune de Verfeil à 20 km de Toulouse.

Cette centrale d’enrobage à chaud que projette d’installer sur la zone d’activité communale la société ERGS (Entreprise Routière du Grand Sud) constitue une installation classée  qui nécessite une autorisation d’exploiter du préfet et un permis de construire délivré par la municipalité.
 
L’enquête publique s’est déroulée du 18 décembre 2006 au 19 janvier 2007 aux termes de laquelle le commissaire enquêteur a émis un avis favorable mais avec des réserves en particulier la prise en compte d’une double ligne très haute tension à proximité du site.
 
Le collectif de riverains Verfeil-Girou s’est constitué afin de sensibiliser la population sur les nuisances graves que va générer ce type d’installation. Il compte à ce jour près de 200 adhérents et est parvenu à mobiliser la population ainsi qu’une partie des acteurs économiques et associatifs locaux (pétition auprès des chefs d’entreprise, commerçants, artisans de Verfeil et pétition auprès des associations locales).
 

Manifestation


le samedi 12 mai 2007


à Verfeil à partir de 10H30.



Bientôt dans les mairies…
7 mai, 2007, 14:23
Classé dans : Humour

mairiesdefrance.jpg



Le marché de la faim
7 mai, 2007, 9:48
Classé dans : info environnement,Midi-Pyrénées

Le CCFD -Terre solidaire  présente

We feed the world,
            Le marché de la faim

Film d’Erwin Wagenhofer
(Autriche , 2006)

au cinéma Central
à Colomiers
jeudi 24 mai 2007, à 20h30

   suivi d’un débat animé par
  
Denis PERDRIX, chargé de mission formation au CCFD-Paris
et
des membres d’Alliance Midi-Pyrénées -réseau des AMAP

Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, dans le cadre du Cycle Regard, vous invite à découvrir « We feed the world ». Ce documentaire brosse un tableau d’une lucidité implacable sur le fonctionnement actuel du système agro-alimentaire mondial : agriculture et pêche intensives, mais aussi atouts et difficultés des petits producteurs, croissance à tout prix et par ailleurs malnutrition pour 850 millions d’hommes dans une planète qui pourrait en nourrir 12 millliards…Erwin Wagenhofer promène sa caméra en mer, dans les campagnes du Brésil et de l’Europe, rencontrant des paysans comme des responsables de multinationales, ainsi que Jean Ziegler, rapporteur aux Nations-Unies …  



Le nucléaire ne couvre que 17% de l’énergie consommée en France
7 mai, 2007, 9:46
Classé dans : info environnement

Suite aux chiffres erronés annoncés lors de leur débat par M Sarkozy et Mme Royal, le Réseau « Sortir du nucléaire » tient à rappeler quelques données fondamentales :
 
Le nucléaire représente 78% de l’ELECTRICITE produite en France, mais il ne couvre finalement que 17% de l’ENERGIE consommée dans l’hexagone. Le nucléaire représente d’ailleurs à peine 2% de l’énergie consommée sur la planète, ce qui en fait une énergie marginale (bien que le risque nucléaire soit, lui, maximal).
 
Le chiffre de 50% avancé par M. Sarkozy ne correspond tout simplement à rien. Il s’est d’ailleurs aussi lourdement trompé en confondant les générations de réacteurs.(*)
Le chiffre de 17% avancé par Mme Royal correspond à la part du nucléaire dans l’énergie consommée en France et non dans la production d’électricité.
 
Le trio pétrole/gaz/charbon couvre environ de 70% de l’énergie consommée en France (pétrole 45%, gaz 21%, charbon 4%).
 
Contrairement à ce qui est souvent dit, le nucléaire ne représente finalement qu’une petite part de l’énergie consommée en France car il ne peut répondre qu’à des besoins précis et limités.
 
C’est pour cela que la facture énergétique française (sans même compter la facture nucléaire) a doublé en 3 ans : le nucléaire ne protège pas la France de l’envolée du prix de l’énergie… mais il fait par contre courir un véritable risque à l’ensemble du pays (en cas d’accident nucléaire)
 
De plus, la facture nucléaire s’annonce elle aussi très lourde (démantèlement des installations, gestion des déchets) : plusieurs centaines de milliards d’euros.
 
En résumé, le nucléaire est une énergie trop marginale pour pouvoir protéger la France de la montée du prix de l’énergie, et le nucléaire s’avère finalement une très mauvaise affaire financière pour la France.

 


12345...12

AU DELA DE L'OBSCURITÉ |
Chicon Blog |
aRii [+] maRiina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | love !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!...
| essai
| dogparano